Préface par Jean Vergé du livre de J-J. Ninon : Le vin de Bellet d'hier et d'aujourd'hui :

Choisissons de boire jeunes ces vins de soleil, de pierre et de plantes fortes d'arômes, ils sont les derniers vins de l'est de la Provence. Les blancs se distinguent par leur couleur jaune tilleul et leur parfum de fleurs, de pamplemousse et d'abricot longtemps présents en bouche.

Les rosés, de nuances légèrement safranées, sont vifs de couleur et laissent un goût de fruits rouges.

En revanche, les rouges méritent un vieillissement qui révélera des tanins déjà fondus avec de l'amplitude sur des notes un peu évoluées de grillé et de pruneau; un bel équilibre en bouche.

Je n'hésiterai pas à boire quelques franches goulées de blanc servi frais avec de belles tranches de pain de campagne grillé, tartinées d'anchoïade et de tapenade ou en croquant quelques frais légumes de ce terroir riche de belles primeurs. Pour les rouges, je jetterai mon dévolu sur un civet de lapereau cuit dans ce même vin qui l'accompagnera ensuite. Surtout, ne ménagez pas le thym frais si abondant sur les collines de Bellet !

Finissons la ronde de ces vins par le rosé servi frais accompagné de ganses et d'une salade de fruits trempés dans le vin.

Laissez la douceur caressante de ces senteurs exciter vos papilles, découvrez la tendresse sensuelle du vin allant à la rencontre de mets issus, de préférence, du même terroir. C'est ici la réussite d'un grand moment, d'un accord parfait, d'un instant de bonheur ... C'est ainsi que l'on vit dans ce beau pays niçois, à Bellet.

Article du Sourgentin d'Octobre 1998 :

Des qualités ...
  • Les Vins Blancs : ont une robe profonde, étincelante et vive qui ne ternit pas avec le temps. Caractérisés par des nez de poire et de fleur blanche avec des touches légères de pierre à fusil, ce sont des vins séveux et gras qui vieillissent admirablement et peuvent donner des bouteilles d'exception avec des nez d'amandes grillées et de coings, et une longueur en bouche étonnante.

  • Les Vins Rosés : lorsqu'ils sont élaborés à partir de braquet, ont de jolies teintes douces avec de tendres reflets dorés. Leur bouquet délicat à dominante rose sauvage et d'églantine se fond harmonieusement avec la souplesse et la finesse de ces vins séveux et gouleyants.

  • Les Vins Rouges : ont une robe aux tons rubis intense. Le braquet et la folle noire leur donnent de puissants arômes de rose sauvage, avec des notes d'épices et de poivre, voire de pinède s'ils sont élevés en fûts. D'une rare finesse, il vieillissent parfaitement avec des bouquets nobles et variés de fruits confits. Ils constituent d'excellents vins de garde et sont dignes des meilleurs crus.

Des conseils de dégustation...
  • Les Vins Blancs, secs et fruités, peuvent se servir frais mais non frappés, en apéritif ou en accompagnement de poissons. A essayer sur la bagna cauda.

  • Les Vins Rosés, vins d'été et de soleil, se servent à une température de 10-11° C. Ils accompagnent tous les repas de cuisine du Pays niçois, et plus particulièrement l'estocafic.

  • Les Vins Rouges peuvent se servir frais (15-16° C.) lorsqu'ils sont jeunes, et chambrés lorsqu'ils atteignent leur pleine maturité. Ils accompagnent parfaitement les viandes goûteuses ou en sauce légère et les petits gibiers à plume. Il s'apprécient aussi avec des fromages, comme la tomme de Roquebilière.
  LE DOMAINE DU FOGOLAR - COLLET DE BOVIS - 370 Chemin de Cremat - Impasse Collet de Bovis - 06200 NICE - tél/fax : +33 4 93 37 82 52